Bienvenue - Welcome

mercredi 8 février 2017

Premier contact - First contact

Notre première tentative d'achat n'a pas abouti, mais l'expérience a été enrichissante. Elle a mis en lumière notre manque de préparation, on va essayer de faire mieux ce coup ci.

Nous voilà donc en route pour un chemin de fer touristique doublé d'un parc d'attraction dans la ville du Creusot (71). Le Président de notre association connaît celui de l'association du CFC et celui-ci nous reçoit au dépôt pour nous faire visiter les lieux et surtout la machine convoitée.

Celle-ci est rangée sur une voie très encombré du dépôt, il en est même très difficile de s'en approcher ! Mais on est motivés et un peu d'escalade nous permet d'inspecter la loco sous les aspects qu'il nous a été recommandé de vérifier impérativement.
La chaudière autant que possible, mais aussi le train de roues, les embiellages, les équipements de cabine, les accessoires, etc. On note certains manques dont on nous assure qu'ils peuvent être réglés. Là encore, des photos seront montrées à des amateurs avertis pour nous aider à prendre une décision.
Le vendeur exprime un niveau de négociation, nous analyserons nos observations, les indications fournies par le vendeur et les recommandations reçues par ailleurs pour faire une offre.
Mécaniquement parlant, la machine semble en très bon état. Ses bielles motrices ont été déposées pour la déplacer sans subir la force des pistons mais elles sont fournies. La carrosserie est bonne, la machine étant stockée à l'abri. L'équipement n'est pas complet, certains éléments de robinetterie ont été prélevés pour dépanner une autre machine identique. Au final, il manque la porte du foyer, un injecteur, et une vanne d'isolement de l'arbre de Noël qui, à part l'injecteur, seront récupérés dans un autre dépôt. L'injecteur restera malheureusement manquant, la machine était équipée d'une pompe qui n'était pas à vendre car transférée sur une autre loco en service.
Le point le plus délicat porte sur la chaudière, dont le foyer présente une perte d'épaisseur importante sur le flanc gauche extérieur. Cette corrosion est due à une exposition prolongée en "pot de fleurs" le long d'une route nationale. Le vendeur, qui a exploité la machine commercialement et l'a "mise en chômage" à la réception d'une machine identique en meilleur état, a fait établir une note de calcul et procédé à une baisse de timbre pour continuer à l'exploiter sous une pression de service réduite. A priori, rien n'empêche de penser qu'une remise en service est possible malgré que les inspections annuelles n'aient pas été maintenues. Les documents doivent permettre de relancer la procédure auprès d'un autre organisme de contrôle.

L'étude des photos, des indications du vendeur, des commentaires des observateurs, nos impressions personnelles (bien qu'inexpérimentées), nous font conclure que l'on peut tenter le coup. Mais pour éviter de perdre du temps à faire le montage financier avec une douzaine de participants, et en fonction de l'offre que nous prévoyons de faire, nous décidons de ne pas risquer que la concurrence nous double encore et faisons une proposition à deux seulement, en dessous du prix demandé mais assortie d'un paiement très rapide pour éviter les enchères.
Pour nous, c'est un coup de poker, car on n'a jamais négocié dans ce domaine, on n'est pas particulièrement connus bien que l'on appartienne à une association réputée et on tire le prix vers le bas. Il n'y a pas d'autre machine à vendre et on ne sait pas si le vendeur va accepter notre proposition...

A suivre.

 Our first buying attempt did not succeed, but the experience was rewarding. It put our lack of preparaion into light, we will do better this time.

So, edgard and I are en route towards a touristic railway coupled with a recreational park in the city of Le Creusot. The president of our society and the one of the CFC know each other and the latter welcomes us at the depot ans show us the loco.

It is parked on a very crowded track, even getting close is difficult ! But we are motivated and some climing allow us to inspect the loco everywhere we were instructed to look at. The boiler as much as possible, but also the wheels, the linkage, cabin equipment, accessories, etc. Some parts are missing but we are told spare will be provided. Here again, photographs will be shown to skilled amateurs for advice and decisional help.
The seller expressed a negociation level, we will analyse our observations, informations provided by the seller and recommandations from friends to prepare an offer.


From the mechanic point of view, the machine seems in good condition. Its main linkage has been removed to ease its moving without pistons resistance, but are present aside. Bodywork is good, the loco is stored correctly inside. Equipment is not complete, some parts have been removed to repair an other identical loco. Finally, we found the fireplace door, an injector and a stop valve missing. With the exception of the injector, all will be found in an other depot. The injector will remain missing, the machine was in fact equipped with a pump that was transferred to an active machine.
The more delicate point is of course the boiler, of which the firebox has a reduced thickness on its external side wall. This corrosion is due to a former period of "flower pot" storage along a speedway. The seller used this machine commercially then got in unemployed upon reception of a better one. They had a calculation note made by an engineer, and had the boiler working at a reduced pressure. A priori, nothing prevents from planning to get this boiler working again in the sme conditions in spite the annual inspections are no longer done. The documents should allow to register the boiler in an other inspection service.

Close examination of the photos, indications from the seller, comments from our observers, our personal feelings (altough unexperienced), led us to the conclusion it was worth a try. But to avoid losing time again with raising money from a dozen of peoples, and according to the offer we would make, we elected not to risk for competition to appear and rapidly make an offer on the two of us only. We are below the price the seller asked, but offered a very fast payment to avoid bidding.
For us, it is a poker game because we never negociated in that domain, we are not particularly known in spite we are members of a renowned society, and we are asking price down. There is no ther loco for sale and we do not know if the seller will agree...

To be continued.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire